Douanier ROUSSEAU

Henri Rousseau (Henri Julien Félix Rousseau) dit le Douanier Rousseau (né le 21 mai 1844 à Laval dans sa maison familiale et mort le 2 septembre 1910, de gangrène à la jambe, à l’hôpital Necker à Paris) est un peintre français. Il est considéré comme un représentant majeur de l’art naïf. Issu d’une famille modeste, il étudie le droit avant de partir à Paris, où il travaille à l’octroi. Cette position lui vaut son surnom de « Douanier ».
Il apprend lui-même la peinture et produit un grand nombre de toiles, qui représentent souvent des paysages de jungle. Il n’a pourtant jamais quitté la France. Son inspiration provient surtout de livres illustrés, des jardins botaniques et de rencontres avec des soldats qui avaient participé à l’intervention française au Mexique.
Ses toiles montrent une technique élaborée, mais leur aspect enfantin a valu beaucoup de moqueries à Henri Rousseau. Habitué du Salon des indépendants, il commence à recevoir des critiques positives à partir de 1891, et rencontre quelques autres artistes à la fin de sa vie, comme Guillaume Apollinaire, Edgar Degas, Paul Gauguin, Alfred Jarry (également Lavallois), Toulouse-Lautrec et Pablo Picasso. Son travail est aujourd’hui considéré comme crucial pour l’art naïf et il a influencé de nombreux artistes, notamment des surréalistes.
Paul Éluard a dit de lui : « Ce qu’il voyait n’était qu’amour et nous fera toujours des yeux émerveillés »